Chirurgie des ganglions

Durant la même opération que l’opération d’ablation de la lésion, il peut parfois être nécessaire de faire un geste sur les ganglions.

Les ganglions qui sont rattachés au sein sont situés au niveau de l’aisselle. Il est important de savoir si des cellules de cancer sont partis dans les ganglions afin de pouvoir adapter les traitements par la suite : chimiothérapie, radiothérapie, ect…

Le plus souvent,il existe un ou plusieurs ganglions situés en première ligne : il s’agit des ganglions sentinelles. Si des cellules de cancer migrent dans les ganglions, elles sont stoppées par ces ganglions sentinelles, avant de pouvoir éventuellement migrer ailleurs.

image001_fr_2

 

Ainsi, il est parfois nécessaire d’aller retirer ces ganglions sentinelles afin de pouvoir les analyser. Pour pouvoir les identifier afin de les retirer précisément, un produit radioactif (mais dont la radioactivité est très faible) est injecté au niveau du sein le matin de l’intervention. Ce produit va migrer dans les ganglions comme le ferait des cellules de cancer, et va se retrouver bloqué dans les ganglions sentinelles. Ainsi, durant l’opération grâce à l’utilisation d’une petite sonde qui permet de repérer la radioactivité, il est alors possible d’identifier précisément les ganglions sentinelles et de les retirer afin de pouvoir les analyser.

 

Dans certaines situations, il est cependant nécessaire d’enlever tous les ganglions de l’aisselle, en réalisant un curage axillaire complet. Il s’agit d’un geste qui comporte plus de conséquence pour le bras par la suite. Tous les ganglions situés entre différents repères dans l’aisselle sont retirés afin de pouvoir être tous analysés un par un.